Dialogue & Initiative

La République du leadership

lundi 12 octobre 2009

selon Jean-Pierre Raffarin

Pour Jean-Pierre Raffarin, avec Nicolas Sarkozy, nous entrons dans « la République du leadership ». Cette transformation de notre gouvernance se traduit par une concentration des pouvoirs entre les mains du Président qui assume pleinement ses responsabilités et pilote le parti majoritaire (voire même l’opposition …). Cette stratégie nécessite une union de sa majorité élargie afin de faire le score le plus élevé possible au 1er tour des élections. Pour cela, son bilan et ses réformes permanentes doivent être soutenues et expliquées par la majorité présidentielle.

Cette forme de modernité, d’incarnation d’une politique par un homme, a été installée par Tony Blair et est pratiquée par Barack Obama.

Nous avons mesuré les progrès de l’Europe sous l’impulsion du leadership de la Présidence française, nous constatons aussi les fragilités du parti socialiste quand il ne réussit pas à dégager un leader. Une organisation sans leadership se disperse et se divise. La méthode de Nicolas Sarkozy a convaincu en France, en Europe et au G20 parce qu’elle apporte efficacité et lisibilité qui sont les piliers de la modernité. L’avenir de cette nouvelle gouvernance passe par de nouveaux équilibres institutionnels et notamment le renforcement des contre pouvoirs, au Parlement, dans la décentralisation, avec les corps intermédiaires et le dialogue social. Nous sommes en route vers un système présidentiel à la Française.

La république du leadership exige le renforcement des contre-pouvoirs

lundi 21 septembre 2009

Retrouvez l’interview de Jean-Pierre Raffarin au Monde

Rentrée difficile pour Nicolas Sarkozy, « la malédiction des deux ans », a-t-il commenté devant les parlementaires qu’il a reçus cette semaine à l’Elysée. Couac de l’exécutif sur la taxe carbone, colère des députés contre le ministre d’ouverture, Eric Besson, sur les tests ADN, fronde des sénateurs sur la taxe professionnelle… Le chef de l’Etat doit affronter les doutes de sa majorité. Face à l’hyper présidence, Jean-Pierre Raffarin, sénateur UMP de la Vienne et ancien premier ministre, appelle au renforcement des contre-pouvoirs.
Est-il normal que le chef de l’Etat et un ministre – comme ils l’ont fait à l’occasion des tests ADN – expliquent qu’une loi votée par le Parlement n’est pas applicable ?

Ce n’est pas un événement institutionnel majeur, c’est une déclaration maladroite d’un ministre. Il eût été plus habile de consulter les présidents d’Assemblée pour constater ce que tout le monde savait : ce texte était inapplicable.

Lire le reste de cet article »

Retrouvez le Campus des jeunes populaires de Seignosse en direct …

vendredi 4 septembre 2009

Retrouvez en photos et en vidéo en direct le Campus des jeunes populaires de Seignosse les 4, 5 et 6 septembre 2009

Lire le reste de cet article »

Campus des jeunes populaires de Seignosse

jeudi 3 septembre 2009

 

Débat sur le thème « de la crise à l’après-crise, quel modèle pour la France » – Mercredi 24 juin 2009

mardi 9 juin 2009

      

Jean-Pierre Raffarin, Président de Dialogue Initiative

et

Jean-François Copé, Président de Génération France.fr

 

ont le plaisir de vous inviter à un débat commun sur le thème :

 

de la crise à l’après crise,

quel modèle pour la France ? 

 

le mercredi 24 juin 2009 à 20h

à l’Hôtel Méridien-Étoile

Porte Maillot – 81, Boulevard Gouvion Saint-Cyr – Paris 8 e

 

 

Inscription à 24juin09@gmail.com

Invitation débat « de la crise à l’après-crise, quel modèle pour la France »

2eme anniversaire de l’élection de Nicolas Sarkozy

mercredi 6 mai 2009

Il faut respecter l’Etat de droit en matière sociale

samedi 25 avril 2009

J’ai accordé un entretien au journal Le Monde dont vous retrouverez le contenu ci-dessous.

jpr

Lire le reste de cet article »

Diner du mardi 10 mars 2009

vendredi 27 mars 2009

Le Mardi 10 mars 2009, Dialogue & Initiative réunissait à l’Aéroclub de France plus de 260 personnes dont une cinquantaine de parlementaires et 5 ministres

Qu’est-ce que Dialogue & Initiative ?

jeudi 4 décembre 2008

Depuis sa création en 1999 par Michel Barnier, Jacques Barrot, Dominique Perben et Jean-Pierre Raffarin, le club Dialogue & Initiative a permis de jeter les bases de l’union de la droite et du centre en préfigurant l’UEM (l’Union En Mouvement) puis l’UMP, de préparer l’alternance de 2002, de participer à la réélection de Jacques Chirac et enfin à l’élection de Nicolas Sarkozy.

Lire le reste de cet article »

Réflexions

dimanche 6 avril 2008

Depuis 10 ans, Dialogue & Initiative participe à la réflexion sur les grands sujets de société.

Très prochainement, nous mettrons en place des nouveaux groupes de travail, nous ne manquerons pas de vous en informer.