La République du leadership

selon Jean-Pierre Raffarin

Pour Jean-Pierre Raffarin, avec Nicolas Sarkozy, nous entrons dans « la République du leadership ». Cette transformation de notre gouvernance se traduit par une concentration des pouvoirs entre les mains du Président qui assume pleinement ses responsabilités et pilote le parti majoritaire (voire même l’opposition …). Cette stratégie nécessite une union de sa majorité élargie afin de faire le score le plus élevé possible au 1er tour des élections. Pour cela, son bilan et ses réformes permanentes doivent être soutenues et expliquées par la majorité présidentielle.

Cette forme de modernité, d’incarnation d’une politique par un homme, a été installée par Tony Blair et est pratiquée par Barack Obama.

Nous avons mesuré les progrès de l’Europe sous l’impulsion du leadership de la Présidence française, nous constatons aussi les fragilités du parti socialiste quand il ne réussit pas à dégager un leader. Une organisation sans leadership se disperse et se divise. La méthode de Nicolas Sarkozy a convaincu en France, en Europe et au G20 parce qu’elle apporte efficacité et lisibilité qui sont les piliers de la modernité. L’avenir de cette nouvelle gouvernance passe par de nouveaux équilibres institutionnels et notamment le renforcement des contre pouvoirs, au Parlement, dans la décentralisation, avec les corps intermédiaires et le dialogue social. Nous sommes en route vers un système présidentiel à la Française.

Mots-clefs : , , ,

Laisser une réponse