L’Europe des transports durables

Par Dominique Bussereau, Secrétaire d’Etat chargé des Transports

Dominique Bussereau

Durant les six mois de Présidence de l’Union européenne, la France s’est employée à doter l’Europe de réseaux de transports mieux intégrés. L’Europe s’est bâtie sur les principes de libre circulation des biens et des individus et il convient de continuer dans ce sens. Nous devons connecter les réseaux, harmoniser les règles afin que les frontières administratives de nos pays ne soient plus des obstacles aux échanges de biens et aux déplacements, afin de promouvoir en Europe cette mobilité durable dont le Grenelle de l’environnement a défini les fondements.

Cette politique des transports n’a aucune raison d’être remise en cause par la crise économique et financière que nous traversons. Tout au contraire, celle-ci doit amener les pays de l’Union à investir ensemble dans les réseaux transeuropéens de transport, à poursuivre la construction du Ciel unique, à mettre en œuvre le système européen de gestion du trafic ferroviaire… En investissant dans des projets communs, en coordonnant leurs plans de relance, les pays européens accroissent considérablement leur portée. Surtout, ils font plus que combattre la crise : ils équipent l’Union européenne d’infrastructures durables, performantes et, ce faisant, ils anticipent et préparent l’avenir.

Laisser une réponse